Pourquoi faire appel à un coach professionnel ?

Pourquoi faire appel à un coach professionnel ?

Cet article se propose d’aborder les points suivants :

  • De manière générale, qu’est-ce qu’un coach ?
  • Les contextes d’intervention d’un coach
  • Le rôle du coach professionnel
  • Les objectifs du coaching professionnel
  • La mise en œuvre post-coaching et le retour d’expérience

Qu’est-ce qu’un coach ?

Parmi les traductions existantes sur le terme de « coach » la plus représentative est celle d’entraîneur chargé d’accompagner, de soutenir, d’orienter, de stimuler une personne voire un groupe de personnes constitué en une équipe. Le rôle du coach est de faciliter, de diriger, d’insuffler une dynamique permettant l’atteinte d’objectifs.

La remise en question de certains schémas acquis favorise le développement d’un savoir faire jusque là dépourvu d’innovation.

Le coach est un meneur d’hommes, un inspirateur.

Quels sont les contextes d’intervention d’un coach ?

Le terme coach est totalement intégré à la langue française au point de figurer au Larousse.

Il est couramment utilisé dans de nombreux domaines, le premier d’entre eux étant depuis toujours le monde sportif. Le coach est garant de la cohésion d’une équipe sans laquelle il n’y a ni coordination ni solidarité ni bien sûr de résultats.

Par extension il est très fréquent d’entendre parler de coach en dehors du périmètre collectif. L’exemple illustrant le mieux ce cas de figure est celui du coach de vie dont la mission consiste à mettre en perspective auprès d’une personne concernée le champ des possibilités et leur mise en œuvre par rapport aux difficultés rencontrées. Cette démarche implique une volonté et une acceptation de la remise en question.

Enfin et sans pour autant que cette liste soit exhaustive, il est également question de coach professionnel objet de cet article.

Mais avant d’aller plus loin il convient de souligner qu’en aucune manière le coach n’a vocation à aborder l’aspect psychologique propre à l’histoire personnelle d’un individu.

Il est un éclaireur qui défriche un chemin « encombré » par la crainte du changement.

Le coach « propose » il n’impose en aucune manière, il explique le « comment » tel le responsable d’un « laboratoire » dans le cadre duquel chacun pourra tester, expérimenter et découvrir ce dont il est capable au-delà de ce qu’il est habitué à faire. Autrement dit, il intervient pour accompagner dans l’élargissement d’une zone de confort qui peut rapidement s’avérer sclérosante et démotivante.

Mais rappelons-le encore une fois, le coaching n’est pas une thérapie.

Le rôle du coach professionnel

Le coach professionnel détient, outre un savoir-faire et un savoir-faire-faire, le savoir être.

Nombreuses sont en effet les personnes qui au sein de leur activité professionnelle peuvent un jour ou l’autre être confrontées à des situations dont la complexité devient pour elles la source d’une incapacité à les gérer au mieux. S’en suivent des ambiguïtés, des incompréhensions des difficultés relationnelles susceptibles d’introduire tensions et conflits.

Ce constat établi, un coaching professionnel adapté permet de démêler de telles situations afin qu’à contexte équivalent le bénéficiaire puisse mettre en pratique les fruits de son évolution. On parlera ici d’une mutation du « je sais que je ne sais pas » au « je sais que je sais »

Les objectifs du coaching professionnel

Il existe un registre dans lequel le coaching professionnel trouve largement sa place. Les relations humaines restent en effet au centre des interactions entre individus au sein même d’une entreprise, d’une équipe ou d’un binôme. Ceci est vrai que ces relations soient verticales (hiérarchie) horizontales (collègues) ou descendantes (subordonnés). Tout dysfonctionnement est dès lors susceptible d’entraîner un effet dominos puisque, rappelons-le, il intervient dans le cadre d’un système à l’intérieur duquel les « maillons » sont directement connectés.

S’ajoutent à ce phénomène les différences de perception d’une même situation par chaque acteur du système.

Afin de bien illustrer les objectifs d’un coaching professionnel, en l’occurrence individuel, voici un exemple vécu :

Le cadre d’une entreprise fait l’objet d’une forte mise en cause suite à ce qui est considéré par sa hiérarchie comme une erreur importante intervenue dans la gestion de sa mission.

Ce cadre se voit délivré un avertissement sanction qui provoque chez lui, à tort ou à raison, un sentiment prononcé d’injustice et une déstabilisation qui le conduira à adopter une posture émotionnelle face à sa hiérarchie. Son point de vue manifesté non sans une certaine maladresse et véhémence ne fera bien sûr qu’envenimer les choses.

Le coaching mis en place sur une durée de 12 séances d’une heure chacune permettra dans un premier temps de dérouler avec le recul le processus employé pour faire valoir ses droits et d’en distinguer ce qu’il considérait comme la solution appropriée.

La seconde phase eut pour but de dresser avec lui l’inventaire des inconvénients tout en l’incitant à voir aussi les choses du point de vue de ses interlocuteurs.

La troisième phase fut consacrée à l’élaboration d’un processus de substitution ayant pour vertu la non répétition d’un schéma dysfonctionnant à situation équivalente

Chaque intervalle entre deux séances fait l’objet d’une mise en pratique des principes travaillés et d’un compte rendu orale avant la séance suivante.

En fin de parcours un plan d’action est défini et une réunion portant sur un retour d’expérience fixée à plus ou moins 6 mois.

Retour d’expérience et mise en œuvre post-coaching professionnel

Comme précédemment expliqué le coaching professionnel doit permettre de saisir toutes les occasions possibles pour faire preuve de dissociation et non d’association par rapport à une situation donnée.

La différence entre les deux concepts vise à contenir toute réaction intempestive et émotionnelle (association) pour faire place à une temporisation beaucoup plus adaptée à une modération efficace et gagnante-gagnante.

Le retour d’expérience quelques mois après la fin d’un coaching, bien qu’optionnel, sert à recueillir l’historique des applications et notamment à mettre en exergue « ce qui a marché » « ce qui n’a pas marché » et ce qui « a manqué ».

Steven Horn, coach professionnel à Angers et en visio

À la lecture de cet article, vous avez mieux cerné le périmètre d’intervention d’un coach professionnel et vous êtes persuadé(e) que des séances de coaching pourraient servir votre situation professionnelle. Steven Horn, auteur de l’article et avec 20 ans d’expérience, est lui-même coach professionnel à Angers et à Paris (ou visioconférence à distance).

Une question ou un besoin d’entamer des séances ? Contactez-le !